Le belvédère pour la vie

En ce belvédère pour la vie, lieu de soutien, de consolation, et d’espérance destiné aux familles, les couples, les femmes, les hommes peuvent venir confier à la Vierge Marie leurs souffrances secrètes liées à leur maternité ou paternité. 

Quelle que soit notre situation, Marie est le visage le plus merveilleux de la miséricorde, jetons-nous à ses pieds, elle obtient toujours de son fils la paix profonde que nous cherchons. 

Sur place, vous trouverez deux œuvres réalisées par deux artistes pour illustrer cette problématique particulière et inviter les visiteurs au recueillement.

“L’Offrande de l’Agneau”

Évocation du mystère de l’Agneau immolé. C’est, pour l’artiste, la Présentation de Jésus au Temple. L’offrande de la Vierge Marie rejoint celle des mères qui souffrent. Les mains noueuses, en bois de chêne, expriment une offrande : elles portent les enfants non-nés et la douleur de leurs mères, voulant les aider à transformer leur épreuve en offrande. Elles le présentent avec force, comme dans un berceau formé par la Main Toute puissante de Dieu revêtue de nos misères et la main faible de l’homme pécheur.

“Notre-Dame de l’enfant à naître”

La Vierge Marie est mère ; elle est aussi consolatrice et ambassadrice de la miséricorde divine. C’est la raison pour laquelle “Marie qui protège l’enfant à naître” garde le foetus tout contre son coeur. Jésus lui-même, le Sauveur de l’humanité, Dieu fait homme, a choisi de se faire tout petit, de devenir embryon.

Poser une plaque-mémoire

Les parents qui ont perdu un enfant avant la naissance, volontairement ou accidentellement peuvent en ce lieu, poser une plaque mémoire sur laquelle est gravé le prénom de leur enfant décédé in utero.

Se confier – prier

– Une équipe composée d’un père de saint Jean et de bénévoles formés, vous écoute et vous accompagne dans vos démarches.

– Des temps de prière et de rencontre, d’écoute, d’accompagnement ont lieu régulièrement. Les dates sont publiées au fur et à mesure sur la page temps forts”.

– Deux pèlerinages pour la vie, le 29 septembre et le 28 décembre, proposent une démarche de prière, de réconciliation et de réparation.

– Un pèlerinage destiné aux couples en espérance d’enfants se déroule chaque année le 3ème week-end de juin.

Il s'adresse

Aux mères et pères blessés par la perte d’un enfant in utero (fausse-couche, avortement, GEU, IMG)

À ceux dont la grossesse se déroule difficilement ou qui attendent un enfant différent

Aux couples en espérance d’enfants