Une Communauté

Nous, Frères de Saint-Jean, sommes heureux de vous accueillir au Sanctuaire Notre-Dame de Grâces.

Notre communauté a été fondée en 1975 par le père Marie-Dominique Philippe. C’est sur les écrits de l’apôtre Jean que se base notre spiritualité. Elle réunit la dimension contemplative et apostolique de notre vie. Notre apostolat consiste surtout à ouvrir l’intelligence et le cœur à une véritable sagesse humaine et chrétienne.

Les frères de Saint-Jean animent le Sanctuaire depuis 1981 à la demande de l’évêque de Fréjus-Toulon Monseigneur Barthe. Outre la messe, nous avons quotidiennement au Sanctuaire deux grands temps de prière silencieuse et chantons l’office divin deux fois par jour. Nous accueillons également les pèlerins pour de l’écoute et des confessions.

Nous animons aussi, dans la lumière du mystère de la Sainte Famille, des pèlerinages, des retraites et des sessions, notamment pour les familles. Bon pèlerinage à tous !

La fondation du prieuré des Frères de Saint-Jean à Cotignac

Le prieuré des Frères de Saint-Jean à Cotignac fut fondé en 1981 à la demande de Monseigneur Barthe, évêque de Fréjus-Toulon. Sept ans plus tôt, les Oblats de Marie Immaculée avaient quitté le Sanctuaire qui, telle une petite chapelle, resta vide sauf à certaines occasions dont notamment les fêtes de la Vierge Marie et l’anniversaire des apparitions.

Évêque de Fréjus-Toulon pendant les difficiles années qui suivirent mai 68, Monseigneur Barthe avait toujours eu l’intuition que la Provence avait un rôle d’avant-poste à jouer dans l’évangélisation (ou la seconde évangélisation) de la France, comme jadis sous l’Empire Romain. Pour évangéliser, il faut d’abord des oasis de prière, puis des apôtres.

C’est la raison pour laquelle il s’était investi personnellement auprès des moines de Lérins pour qu’ils accueillent cette jeune communauté de Saint-Jean comme oblats réguliers. Quelques années plus tard, avant de prendre sa retraite, Monseigneur Barthe demanda au Père Marie-Dominique Philippe, le fondateur, d’établir à Cotignac le premier prieuré apostolique de la communauté.

Le prieuré

C’est auprès de Notre-Dame de Grâces que le prieuré de Cotignac demeure : un mas situé le long de la route, sur le flanc sud de la colline. De leur terrasse, les frères peuvent contempler la plaine et les montagnes alentour.

Les frères de la communauté prévoient de faire prochainement des travaux importants dans leur prieuré afin de l’adapter aux besoins de leur vie commune et fraternelle.

Les frères et leurs missions

Le prieuré rassemble une dizaine de frères avec, à leur tête, un prieur élu pour trois ans. 

`` A ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples, à cet amour que vous aurez les uns pour les autres `` Jean 13, 35

Contacter le prieuré

Prieuré des Frères de Saint-Jean

Sanctuaire Notre-Dame de Grâces
1785 Chemin Notre Dame
83570 Cotignac
freresdesaintjean@nd-de-graces.com

La mission principale des frères consiste à accueillir les pèlerins (écoute, confessions), animer les pèlerinages ainsi que des sessions familiales lors des vacances et donner enseignements et prédications dans la lumière du mystère de la Sainte Famille. Chaque jour, au Sanctuaire, ils célèbrent l’Eucharistie et l’Office Divin (Laudes, Vêpres) et adorent le Saint-Sacrement.

Les frères sont également engagés au service de deux paroisses : Cotignac et Entrecasteaux.

Les responsabilités sont ainsi bien réparties entre les uns et les autres : un recteur et des frères chapelains pour le sanctuaire, un prieur pour la communauté et un curé et un vicaire pour les paroisses.

Les frères veulent assumer ces différentes missions en vivant d’abord l’exigence propre de leur vie qui est avant tout contemplative. Leur apostolat, dans sa diversité commence d’ailleurs là : par le témoignage de leur total don à Dieu.

L’aspect communautaire est également important. Leur vie fraternelle veut manifester ce qu’ils reçoivent du Christ.

Frère Hubert-Marie

Frère Hubert-Marie

Recteur du Sanctuaire

recteur@nd-de-graces.com

06 51 69 52 47

Frère Hubert-Marie, entré dans la Communauté st Jean en 1988, ordonné prêtre en 1995 à Paray, en prieuré à Orléans puis Genève (13 ans), Libramont en Belgique (6 ans) et depuis 2013 à Cotignac au service du Sanctuaire.

Frère Jean Florent

Frère Jean-Florent

Prieur de la communauté
des frères de Cotignac

p.jeanflorent@stjean.com

06 29 82 82 72

Je fête cette année 25 ans de profession chez les Frères de Saint-Jean et également 20 ans de sacerdoce.

Je suis arrivé à Cotignac durant l’été 2018 alors que l’ouverture du Jubilé approchait : cet événement fut pour moi une belle occasion de prendre la mesure de la puissante attraction exercée par la Sainte Famille dans ce lieu magnifique et caché.

Je ne découvrais pas alors le Diocèse de Fréjus Toulon puisqu’à peine terminée ma formation en 2001, j’étais envoyé à Brignoles pour ma première mission apostolique dans une paroisse. En 2018 il m’était demandé d’y passer à nouveau une année pour, avec mes frères, fermer ce prieuré qui fêtait alors ses 30 ans de fondation.

Entre ces deux missions, j’ai eu la joie de vivre et d’annoncer l’évangile à Busan en Corée du Sud pendant 13 ans. En même temps je participais aussi au gouvernement de la Communauté comme Vicaire pour l’Asie-Océanie. 

Elu prieur par mes frères, je suis heureux de les servir et d’oeuvrer avec eux à l’accueil, notamment à l’hôtellerie, dans ce beau Sanctuaire de Notre-Dame de Grâces.

Frère Colomban

Frère Colomban

Chapelain du Sanctuaire

fr.colomban@live.fr

Le Seigneur est venu me chercher au cœur de mes passions il y a 25 ans, pour faire de moi l’un de ses instruments de miséricorde.
Je suis heureux d’être revêtu du sacerdoce du Christ, au sein de la Communauté Saint-Jean, ce qui me permet de voir l’ œuvre du Seigneur dans la vie de ceux qui me sont confiés, dans le ministère de l’écoute, du discernement et de l’accompagnement personnel.

Je peux déjà vous dire que l’amour du Seigneur est grand, sa tendresse, sa fidélité surpasse et dépasse ma condition d’homme pécheur. Et le religieux, le prêtre est le premier à devoir vivre de la miséricorde. C’est cette expérience vécue au quotidien que j’ai à partager avec les pèlerins de Notre-Dame de Grâces où j’ai la joie d’être l’un des chapelains depuis août 2018.

Mes frères vous diront que je fais de la moto et du bateau. Ce n’est pas une blague. La Providence m’a redonné de vivre ces deux passions.
La navigation en solitaire qui m’avait permis de mieux me connaître et de rentrer dans ce dialogue intérieure avec Dieu.
Et la moto avec un grand clin d’œil le saint Colomban qui a été proclamé patron des motards par Benoît XVI en novembre 2011. Il est plus souvent représenté dans une barque, mais la providence a voulu aussi qu’il veille sur les motards.

Venez à Notre-Dame de Grâces recevoir les grâces que la Vierge Marie veut y répandre.
Que le Seigneur vous bénisse

Frère Jean-Marie-Baptiste

Frère Jean-Marie-Baptiste

Chapelain du Sanctuaire

Je suis le frère Jean-Marie-Baptiste, j’ai 66 ans et suis  frère de Saint-Jean depuis près de 40 ans.
J’ai passé une partie de ma vie à Strasbourg, étudié à Fribourg en Suisse où ma Congrégation est née, vécu auprès de Marie au sanctuaire de Popenguine, au Sénégal. Me voici, depuis 12 ans, à Cotignac, auprès de Notre-Dame de Grâces et de Saint Joseph du Bessillon, une belle grâce dont je remercie le Seigneur ! 

Marie, c’est le secret du Cœur transpercé de Jésus; Joseph, c’est le secret du cœur de Marie et ils nous sont donnés pour rester fidèles et confiants en Jésus, le Chemin, la Vérité et la Vie.

À Cotignac où sont apparus ces deux plus grands saints que la terre ait porté (Jésus étant source de toute sainteté), je me mets à l’ école de la Sainte Famille, l’école du don de soi au Père des miséricordes…

Nous tous qui pèlerinons ici-bas, offrons-Lui notre vie pour qu’au soir de notre existence, elle surabonde en vie éternelle…

Frère Marie-Jean

Frère Marie-Jean

Curé des paroisses de Cotignac et Entrecastaux
et Chapelain du Sanctuaire

Entré dans la Communauté St Jean en 1976 à Fribourg en Suisse, j’ai été ordonné prêtre le 8 septembre 1982 à Paray le Monial.

J’ai été envoyé en 1984 au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Après 31 ans de mission en Afrique, de retour en France je suis arrivé au prieuré de Cotignac en 2018 et suis curé des paroisses de Cotignac et d’Entrecasteaux, avec Frère Samuel-Bernard comme vicaire, et chapelain au Sanctuaire de Notre-Dame de Grâces. Les messes dominicales sont célébrées à 10h à Cotignac et à 9h 30 à Entrecasteaux.

Chaque mardi, jour de marché à Cotignac, messe à 9h suivie de l’adoration et de l’accueil café au presbytère (7 place de l’église). Ce presbytère accueille depuis 2019 une famille en mission mandatée par notre évêque. Cotignac étant une Ville Sanctuaire, partenariat entre l’office du tourisme et l’église soutenu par la mairie pour relier le cultuel et le culturel, je demande à Notre-Dame de Grâces de bénir les liens entre la paroisse, la commune et le sanctuaire, Elle qui a demandé au curé et au Conseil municipal de l’époque de lui construire ici même une église.

Frère Samuel-Bernard

Frère Samuel-Bernard

Chapelain du Sanctuaire et Vicaire des paroisses de Cotignac et Entrecastaux

Je suis frère Samuel Bernard Bassereau né à Paris en 1941. Ordonné diacre en 1968 et prêtre en 1969, d’abord au titre du diocèse de Saint-Denis en France le 9 mars.

Vicaire au Rainey et transféré à Paris à l’église Saint-Gervais-Saint Protais un des premiers moines de la fraternité monastique de Jérusalem. En 1984, dans une perspective Dominicaine j’ai rejoint le père Marie-Dominique Philippe au sein de la communauté Saint-Jean. Après un noviciat canonique, il m’a été demandé de rejoindre le prieuré de Genève. J’y suis resté plusieurs années dont 4 ans comme curé de la paroisse. Il m’a été demandé de rejoindre Boulogne-Billancourt (92) comme curé de la paroisse sainte Cécile.
Après quelques années, j’ai rejoint le prieuré de Marseille comme curé de la Sainte-Trinité (la Palud).

En 2002, après la fermeture du couvent de Marseille, j’ai rejoint le prieuré de Cotignac, et retrouvé Pedro que j’avais connu à Marseille.
Le frère Nicolas de Boccard, prieur, m’a demandé d’assumer la direction des paroisses de Correns et de Montfort, ainsi que d’être chapelain du sanctuaire. À ce titre je suis dans une cellule au-dessus du sanctuaire. Après deux mandats comme curé, je suis chapelain du sanctuaire à plein-temps. J’assume l’aumônerie du mouvement sacerdotal marial et la vice-présidence de l’association judéo-chrétienne de Draguignan.

Les frères de Saint-Jean

La Congrégation des frères de Saint-Jean, née en 1975, est un Institut religieux de droit diocésain dépendant de l’évêque d’Autun.

Au début des années 1970, de jeunes français, suivant l’enseignement du Père Marie-Dominique Philippe, o.p à l’université de Fribourg (Suisse) ressentaient un appel à se donner à Dieu et s’interrogeaient sur la manière d’y répondre. Ils se tournèrent vers le Père Philippe.

Celui-ci ne se voyant pas fonder une communauté demanda à Marthe Robin, fondatrice des Foyers de Charité, qui confirma que cet appel venait bien de Jésus.

En 1982, Le Père Philippe acheva son mandat de professeur à l’université de Fribourg, les frères quittèrent la Suisse et vinrent s’installer en France à Rimont, dans le diocèse d’Autun. Ce lieu est aujourd’hui encore la maison-mère de la communauté.

Après Cotignac, en réponse aux demandes d’autres évêques, des prieurés virent le jour à travers le monde, suscitant rapidement des vocations internationales.

Notre charisme s’inspire de la figure et des écrits du disciple Saint-Jean. Il se résume ainsi :

``À la suite de l’apôtre Jean, vivre ensemble en amis du Christ et témoigner de sa lumière et de son amour.``

Nous sommes des religieux ancrés dans la tradition de l’Église, vivant des vœux de pauvreté, chasteté et obéissance. 

Nous voulons vivre ces trois conseils évangéliques selon les trois alliances révélées dans l’évangile de Saint-Jean :

L’alliance avec Jésus dans l’Eucharistie, source d’unité entre l’adoration silencieuse et l’office liturgique. 

L’alliance avec Marie, mère et gardienne de la croissance de la foi, de l’espérance et de l’amour, et, comme telle, milieu divin de la vie contemplative. Cette alliance avec Marie – le disciple la prit chez lui (Jean 19,27) – est fondement de l’unité de charité fraternelle vécue dans la vie commune.

 L’alliance avec Pierre, en la personne du Saint-Père, dans une obéissance filiale au successeur de Pierre et aux évêques, afin de vivre fidèlement et profondément de la tradition vivante de l’Église.

Notre charisme est marqué par la prière commune et la charité fraternelle vécues en petits prieurés. Les frères puisent dans ce cadre religieux leur vitalité apostolique, qui s’exprime de manières très diverses selon les appels des évêques et la créativité des frères.

Ce charisme s’incarne dans notre vie religieuse selon 4 piliers : vie de prière, vie fraternelle, vie d’étude, vie apostolique.

Voir les sites internet

des Frères de Saint-Jean

Vistez le site institutionnel :
https://freres-saint-jean.org

Et le site français
https://freres-saint-jean.fr

Le charisme des Frères de Saint-Jean

La famille Saint Jean

La Famille Saint-Jean est composée de quatre branches : les Frères de Saint-Jean, les Sœurs contemplatives de Saint-Jean, les Sœurs Apostoliques de Saint-Jean et les Oblats de Saint-Jean. Les membres de ces trois communautés religieuses ainsi que la branche laïque partagent un même esprit.
Cependant, chacune des trois congrégations religieuses est autonome dans son fonctionnement.

Les sœurs de Saint-Jean

La famille religieuse de Saint-Jean comporte également deux branches féminines :
les Sœurs Apostoliques et les sœurs contemplatives de Saint-Jean.

Les Sœurs Apostoliques

Leur congrégation est née dans la lumière du concile Vatican II et veut suivre Jésus Christ à la manière de l’Apôtre saint Jean.
Elle est un institut religieux, d’esprit monastique à finalité apostolique. Elle a été reconnue par l’Eglise Catholique en 1993 comme Congrégation de droit diocésain sous l’autorité de l’évêque d’Autun en Saône et Loire.

Dans la région : 

Le prieuré Notre Dame des Anges à Villecroze et le Prieuré Notre-Dame de la lumière à Brignoles

Les sœurs apostoliques de Villecroze et de Brignoles travaillent en étroite collaboration avec les frères de Cotignac. Leur complémentarité est d’une richesse précieuse au service des pèlerins et visiteurs.

Prochaine proposition au prieuré :

 

Un week-end spirituel des 14-15 novembre au prieuré animé par Sœur Marie-Emmanuel.

Les Sœurs Contemplatives

Les Sœurs Contemplatives de Saint-Jean : Plus particulièrement “cachées en Dieu” par Marie et en elle, les sœurs contemplatives sont, au cœur de la famille Saint-Jean, gardiennes de sa ferveur contemplative. Vivre de l’attraction du Père de manière ultime exige d’elles une charité fraternelle silencieuse mais joyeuse témoignant de la victoire de l’amour donnée par Jésus à tous les hommes.

Les sœurs apostoliques de Saint-Jean

Visitez leur site Internet

Prieuré de Villecroze

Télécharger le programme annuel