L’Église, voie ordinaire des grâces : pour la croissance de la grâce

Est-ce que j’aime l’Église avec un regard de foi ?

Dans son message Marie est claire : « Notre-Dame de Grâces » désigne à la fois elle-même et l’église à bâtir, pour nous rappeler que c’est par l’Église en premier lieu que le Christ veut nous donner ses grâces, même s’il y aussi « des voies extraordinaires que Dieu seul connaît ».

« Qu’on y vienne en procession », nous demande Marie : voilà une démarche d’Église, à la suite de celle des Rameaux, instituée par le Christ Lui-même pour annoncer la finalité ultime du Salut : l’entrée des élus dans la Jérusalem céleste.

Une église est faite avant tout pour l’Eucharistie. D’où l’adoration eucharistique, qui, en dehors de la Messe, « prolonge et intensifie ce qui est réalisé durant la Célébration liturgique elle-même. En fait, ce n’est que dans l’adoration que peut mûrir un accueil profond et vrai ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *